Avec sa stature royale et son élégance innée, difficile de résister au charme du Ragdoll. Ce chat d’intérieur et d’agrément saura vous apporter tout le bonheur du monde par sa patience, son affection et son calme. Mais pour lui garantir une vie longue et en pleine santé, vous devez lui souscrire une mutuelle santé pour chat, d’autant qu’il est prédisposé à certaines maladies héréditaires.

Comparateur Assurance Ragdoll
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

La myocardiopathie hypertrophique et la polykystose rénale, deux maladies typiques chez le Ragdoll

Apparu dans les années 60 aux États-Unis, le Ragdoll est né d’un croisement entre un Sacré de Birmanie et un Persan angora. Ce chat se distingue surtout par sa carrure imposante et sa belle fourrure mi-longue, fine et dense qui rappelle celle du Persan. Élégant à souhait, le Ragdoll s’apprécie pour son extrême douceur. D’ailleurs, il tire son nom « Ragdoll » qui veut dire « poupée de chiffon » de son tempérament docile et malléable. Cet animal est un vrai adepte de caresses et révèle beaucoup de calme et de discrétion. La seule chose que l’on déplore quant à ses particularités sera sa santé relativement fragile. Le Ragdoll est en effet sujet à deux maladies héréditaires : la cardiomyopathie hypertrophique féline et la polykystose rénale.

Pouvant toucher les jeunes comme les adultes, la cardiomyopathie hypertrophique se traduit par une insuffisance cardiaque congestive aiguë et se manifeste par des difficultés respiratoires, une anorexie ou une léthargie. Elle est héréditaire, congénitale ou peut résulter d’autres maladies comme l’hyperthyroïdie ou l’hypertension artérielle.

La polykystose rénale quant à elle est une pathologie héréditaire touchant les reins. Elle entraîne une insuffisance rénale lorsque ¾ des reins sont affectés par les kystes. Lorsque l’animal en est victime, un traitement adapté permettra d’augmenter son espérance de vie et éviter qu’il souffre.

Protéger son Ragdoll et son portefeuille grâce à une assurance santé pour animal

La polykystose rénale et la cardiomyopathie hypertrophique féline qui sont typiques chez le Ragdoll sont des maladies relativement compliquées à soigner. Pour le cas de la cardiomyopathie hypertrophique par exemple, un traitement lourd visant à résoudre l’insuffisance cardiaque doit être mené. Ces soins sont assez onéreux et sans une assurance santé pour chat, vous risquez de ne pas pouvoir les assumer. D’où l’importance de souscrire au plus tôt, en réalité, dès que vous accueillez le chaton chez vous. Les assureurs acceptent de fournir des contrats dès le 3ème mois de l’animal. Grâce à cette couverture, vous êtes financièrement prémuni contre le paiement des frais de vétérinaire tout en étant sûr d’offrir les meilleurs soins à votre félin. Les assurances garantissent un remboursement allant de 50 à 100%. Tout dépend de la formule choisie.

En cas de budget limité, vous serez tenté de prendre la formule basique qui est la moins chère. Cependant, celle-ci ne couvre généralement que les accidents. Or, comme votre Ragdoll est prédisposé à des pathologies génétiques, il est préférable d’avoir une assurance indemnisant les maladies. L’idéal est de s’orienter directement vers les formules haut de gamme qui couvrent les frais médicaux (consultations, médicaments, soins, visites), chirurgicaux (hospitalisation, actes chirurgicaux, examens) et de diagnostic (radiographie, échographie, analyses de sang) en plus d’offrir des prestations complémentaires (assistance 24h/24h).